Geocycle, l’activité de traitement des déchets de LafargeHolcim, a traité 10 millions de tonnes de déchets en 2017, soit une augmentation de 13 % comparé à 2016. Ce volume représente environ deux fois la quantité annuelle de déchets ménagers produits par la Suisse ou l’équivalent de 2 millions de camions de ramassage des ordures ménagères.

Grâce aux fours de production de ciment, LafargeHolcim a recyclé et valorisé de nombreux types de déchets, incluant des déchets solides broyés d’origine industrielle et municipale, des solvants, des pneus et des huiles usagés, des sols pollués, des boues industrielles et d’épuration, ainsi que des déchets de démolition.

Jan Jenisch, Directeur général du Groupe, a déclaré : « LafargeHolcim est le leader mondial du marché des matériaux de construction. L’habitat et la construction durables sont essentiels pour l’avenir et nous souhaitons y jouer un rôle important, alors que la demande de solutions de construction, de bâtiments et d’infrastructures durables continue de croître. Chez LafargeHolcim, nous proposons des solutions qui permettent à la fois le recyclage et la valorisation des déchets. Nous avons le projet ambitieux de continuer à investir partout dans le monde, afin de fournir des solutions et des technologies de pointe à nos partenaires et contribuer à résoudre le problème mondial des déchets. »

En Europe et en Amérique du Nord, la croissance de l’activité de traitement des déchets de LafargeHolcim a principalement été portée par les déchets industriels, tandis que les déchets de biomasse issus des activités agricoles, notamment les cosses de riz et de café, jouaient un rôle plus important en Afrique. Les plus forts taux de croissance du traitement des ordures ménagères ont été observés en Asie et en Amérique latine, où les infrastructures de traitement sont encore en voie de développement et où les municipalités recherchent des solutions plus durables face à leur volume toujours croissant.

En 2017, LafargeHolcim a mis en service trois nouvelles installations de traitement de déchets : Kujawy (Pologne), El Sokhna (Egypte) et Oum Azza (Maroc). Oum Azza est la première plateforme de prétraitement des ordures ménagères au Moyen-Orient et en Afrique ; elle a été développée par Geocycle en utilisant sa propre technologie de pointe. Ces usines participeront à la réduction de la quantité de déchets placés en sites d’enfouissement et décharges non contrôlées, diminuant ainsi la pollution terrestre et marine.

Le recyclage et la valorisation en cimenterie, aussi appelés co-traitement, permettent de substituer l’utilisation de combustibles fossiles et de matières premières minérales par l’énergie et la matière contenus dans les déchets. Ce procédé ne produit aucun résidu grâce à un long temps de séjour à forte température des déchets dans le four qui assure une destruction totale des composants organiques. Il offre une alternative à l’enfouissement et aux décharges sauvages de déchets permettant de réduire la pollution et de préserver l’utilisation des sols.

Enfin, cette technologie contribue à la réduction des émissions de CO2 et des coûts énergétiques en cimenterie. Le co-traitement joue donc un rôle essentiel dans la résolution du problème sociétal de traitement des déchets tout en contribuant activement à une économie circulaire locale.


Pour plus d’informations : www.lafargeholcim.com

Abonnez-vous à nos newsletters !