Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris, a dévoilé aujourd’hui la liste des 43 sites candidats à la deuxième édition de l’appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » lors d’une conférence organisée à l’occasion du MIPIM.

Cet événement a été animé par le journaliste Patrick POIVRE D’ARVOR en présence d’Éric CESARI, Vice-Président à l’immobilier d’entreprises et aux quartiers d’affaires, Laurent RIVOIRE, Vice-Président au Développement sportif, Jean-Marc NICOLLE, Maire du Kremlin-Bicêtre et Président du Forum métropolitain, Valérie MAYER-BLIMONT, Conseillère métropolitaine déléguée auprès du Président ainsi que Meka BRUNEL, Présidente du Conseil de Développement de la Métropole, Directrice générale de Gecina. Plus de 800 personnes, réparties dans la salle de conférence et aux abords immédiats, ont assisté à ce lancement au Palais des Festivals à Cannes.

Succès de la 1ère édition d’Inventons la Métropole du Grand Paris

La conférence a débuté avec un rappel du succès de la première édition d’Inventons la Métropole du Grand Paris qui a permis, en une année, de faire émerger des projets urbains et architecturaux emblématiques de la Métropole de demain, participant à l’identité et l’attractivité du territoire.

Cet appel à projets urbains innovants qui a permis une mobilisation de concert des Maires, des promoteurs, des architectes, des bureaux d’études et des usagers futurs constitue également un levier inégalé de création de valeur avec plus de 7,2 milliards d’euros d’investissement privé et financé et plus de 2,1 millions de m² développés dans l’aire métropolitaine sur 52 sites.

Patrick OLLIER précise : « Nous avons annoncé hier sur le stand de Grand Paris Aménagement le lauréat du 52ème site, Bouygues Immobilier à Charenton-le-Pont. Ce sont aujourd’hui 52 signaux architecturaux qui témoignent de la diversité et de la réalité métropolitaine. »

Les projets réalisés permettront d’employer plus de 9 000 personnes par an pendant la phase de chantier, puis d’accueillir environ 54 000 emplois pérennes et de construire plus de 14 000 logements.

Pour mieux illustrer l’envergure et le succès de cette première édition, une partie de cette conférence a été consacrée à quelques retours d’expériences d’acteurs impliqués dans des projets particulièrement marquants et emblématiques tels que :

  • La maison du peuple de Clichy-la-Garenne où le projet de la foncière Duval va permettre le dialogue entre l’œuvre de Jean PROUVE et celle de Rudy RICCIOTTI.
  • Le quartier de Pleyel à Saint-Denis autour du futur pôle de transports du métro du Grand Paris, qui sera réalisé par Sogelym Dixence et une équipe d’architectes emmenée par Snøhetta.

Des témoignages d’opérateurs (Phalsbourg et Linkcity) et d’acteurs de l’innovation (la Belle Friche, DVTup et Manifesto en zone de débat) ont également été mis en valeur.

Patrick OLLIER précise : « En moins de deux ans, Inventons la Métropole du Grand Paris a démontré la pertinence du fait métropolitain grâce à une mobilisation sans précédent des Maires qui vont maintenant piloter avec les groupements lauréats la réalisation de ces projets. Je tiens à saluer particulièrement les architectes qui ont apporté une audace exceptionnelle. Grâce à ces projets, c’est une métropole attractive et innovante que nous sommes en train de créer. »

Meka Brunel, Présidente du Conseil du développement de la Métropole et Directrice Générale de GECINA rajoute : « Cette grande métropole est aujourd’hui visible et attractive dans le monde entier grâce à son action et son innovation ».

Lancement de la 2ème édition d’Inventons la Métropole du Grand Paris

La deuxième partie de cet événement était dédiée au lancement la deuxième édition d’Inventons la Métropole du Grand Paris avec l’annonce de 43 sites candidats répartis sur 30 villes. Trois de ces sites ont déjà pu être visités par des équipes conduites par les membres du Bureau.

Patrick OLLIER souligne : « Convaincu de la dynamique permise par ces appels à projets, fort des enseignements de la première édition et conscient des professionnels de l’immobilier, j’ai souhaité engager sans délai cette deuxième édition. Refaire la ville sur la ville sera l’axe majeur de cette consultation. » Le calendrier reste le même que celui de la première édition : phase de candidatures d’ici fin juillet 2018, jurys pour une première sélection des candidats en septembre ; engagement de la seconde phase d’octobre 2018 à fin février 2019 ; jurys de sélection des lauréats en mai 2019.

Dans le cahier des charges de la consultation, des orientations générales seront données afin d’inviter les candidats à formuler des propositions innovantes sur : les usages, le logement intelligent, la transition énergétique, la nature en ville, la revitalisation des centres-villes et le numérique.

« Inventons la Métropole du Grand Paris 2 » s’inscrit dans le cadre de l’accord de Paris. Cela se traduit par les usages et l’intelligence collective mais nous pourrions aller encore plus loin en privilégiant des projets qui favorisent l’économie bas carbone du bâtiment et des matériaux de construction (matériaux biosourcées, terre, bois, etc.).

Centres-villes vivants

Cet événement fut aussi l’occasion pour Patrick OLLIER et Jean- Marc NICOLLE d’annoncer les 48 villes candidates à l’initiative métropolitaine « Centres-villes -vivants ». Patrick OLLIER a déclaré : « Avec Inventons la Métropole du Grand Paris, nous dessinons la métropole de demain mais nous n’oublions pas de nous occuper concomitamment de la revitalisation des centres-villes d’aujourd’hui. La Métropole œuvre ainsi au profit de ses habitants »

Ces appels à projets témoignent que les acteurs locaux, les investisseurs internationaux, les architectes et les inventeurs de la ville de demain portent tous ensemble l’ambition métropolitaine.

Liste des 43 sites candidats au MIPIM : cliquez ici


Pour plus d’informations : www.metropolegrandparis.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !