© Atelier Didier Dalmas Architectes Associés

Inscrit dans un quartier dynamique en pleine rénovation, au cœur de Lyon 8, le nouveau groupe scolaire de 18 classes inscrit dans le PUP Berliet (Projet Urbain Partenarial), passe en mode chantier dans un temps record, grâce au recours à un contrat global de performance.

Au final, il faudra moins de 3 ans entre la définition du programme et la livraison des travaux pour équiper ce nouveau quartier d’une école fonctionnelle, économe en énergie et dans un budget maîtrisé.

Un contrat global de performance pour le nouveau Groupe Scolaire

Le groupe scolaire du PUP Berliet pourra accueillir jusqu’à 550 enfants dans les 18 nouvelles classes maternelles et primaires. Le site sera équipé d’un pôle restauration et d’un gymnase. Le développement de ce projet s’inscrit dans la dynamique de renouvellement d’un quartier qui accueillait autrefois des usines Berliet.

Le Groupe SERL accompagne la Ville de Lyon sur ce projet depuis juillet 2016 en qualité d’ATMO, depuis la mise au point du programme jusqu’à 5 ans après la réception des travaux.

Les fortes ambitions du calendrier et de performances énergétiques ont conduit le Maître d’Ouvrage et son AMO à retenir un montage inédit pour ce type d’équipement : un contrat global de performance.

La performance énergétique du bâtiment (niveau Passif BEPOS Effinergie +) est ainsi dès à présent contractualisée et le contractant devra tout mettre en œuvre, notamment pendant les 5 années pendant lesquelles il assurera l’entretien et la maintenance, pour respecter ces objectifs. La construction présentera également une production photovoltaïque de 99 kWc installée sur le toit d’une partie de l’école.

Fiche technique

  • Enjeu : Livraison d’un équipement scolaire dans un calendrier contraint avec fortes ambitions énergétiques.
  • Mission de la SERL : ATMO – Cotraitant volet performance énergétique : EODD
  • Budget de l’opération : 15 M€ TTC
  • Coût des travaux : 7,450 M€HT – Coût conception : 990 k€HT
  • Entretien maintenance pendant 5 ans : 364k€HT
  • Consommation estimée (chauffage, éclairage, ventilation, ECS) : 265kW/an
  • Production photovoltaïque : 92kW
  • Surface de plancher : 3 900 m²
  • Systèmes techniques déployés : conception bioclimatique, raccordement réseau chaleur urbain, forte isolation, éclairage naturel performant, module rafraichissement adiabatique pour épisode caniculaire
  • Durée des travaux : 14 mois dont 2 mois de travaux préparatoires
  • Début et fin du chantier : février 2018 – avril 2020

Pour plus d’informations : www.serl.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !