Crédit photo : © Photothèque CEMEX

Pour créer une aire de loisir et de détente sur les berges de la Seine à Vernon (Eure), CEMEX a fourni, au cœur de la Normandie, un béton effet sablé adapté au passage des vélos et des rollers. Un béton esthétique pour cette zone résidentielle qui a nécessité un phasage spécifique du chantier.

Une bande de circulation de 900 m de long

À la place d’un ancien chemin de halage situé sur les berges de la Seine, la ville de Vernon et SENOVEA Territoires ont souhaité créer un lieu de promenade afin de dynamiser la zone alentour. C’est l’agence TOPO Paysagistes Concepteurs et Viamap’, bureau d’études VRD, qui ont imaginé et programmé une bande de circulation qui s‘étire sur 900 m de longueur et qui a vocation à devenir un espace partagé, dédié aux mobilités douces et à la détente. L’ensemble des travaux comprenait l’éclairage, les espaces verts, le mobilier urbain, la création de pontons, le revêtement et l’assainissement pluvial. La difficulté ? Eurovia a œuvré sur un site résidentiel et a dû en tenir compte pour l’organisation du chantier.

Un chantier respectueux du site

Pour réaliser une bande de circulation de 3,50 m de largeur sur une distance de 900 m, Surfabéton, applicateur des bétons décoratifs pour ce chantier, a mis en œuvre un béton micro-désactivé inversé sur une berge de 10 m de large. Afin de laisser accès aux riverains par l’un ou l’autre côté du chantier, le terrassement a été organisé en plusieurs phases sur 4 mois.

La configuration des lieux intégrait une pente de 2 % en largeur et de 0,5 % en longueur, qui a été préservée afin de permettre l’écoulement des eaux vers le fleuve. Pour créer une couche de forme de 30 cm d’épaisseur, près de 1 200 m3 de grave naturelle 0/31.5 ont été utilisés, puis une imprégnation à l’émulsion de bitume et gravillons 4/6 a été réalisée. Les essais de portance ont été effectués afin de réaliser l’objectif PF2. Enfin, un film de polyane a été déposé en surface de la sous-couche pour éviter la migration de l’eau et le développement de fissures lors de la phase de déshydratation du béton.

Un béton micro-désactivé pour accueillir les mobilités douces

Un seul type de béton a été utilisé pour la couche de surface, soit 4 000 m2 sur 18 cm d’épaisseur. Pour cette réalisation, près de 700 m 3 de béton micro-désactivé de formulation G/S inversé ont été livrés par l’unité de production de Vernon. Les granulats utilisés ont quant à eux été produits localement, sur le site CEMEX de Bouafles (27).

L’objectif était d’obtenir un aspect lisse pour les vélos, rollers et poussettes, en évitant le relief propre aux bétons désactivés traditionnels, dans lesquels le granulat ressort en relief de la masse du béton. Le coulage du béton a été organisé en 3 phases d’une semaine en juin, juillet et septembre. Le pavage ayant été posé en premier lieu, il a fallu couler à la pompe car l’accès direct à la zone de coulage était impossible pour les camions.

À travers ce chantier, CEMEX a démontré sa capacité à proposer des solutions innovantes et durables au service de la mobilité douce.

Les intervenants

  • Maîtrise d’ouvrage : SENOVEA Territoires, Ville de Vernon
  • Maître d’œuvre : Agence TOPO, Paysagistes Concepteurs et Viamap’, bureau d’études techniques VRD
  • Entreprise mandataire : Eurovia
  • Conducteur de travaux : Hugues Beaurin
  • Applicateur béton : Surfabéton
  • Unité de production : CEMEX Vernon

Pour plus d’informations : www.cemex.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !