ArcelorMittal et le « Fonds d’Urbanisation et d’Aménagement du Plateau de Kirchberg » ont annoncé que le cabinet d’architectes Wilmotte & Associés avait remporté la consultation lancée pour concevoir le nouveau siège d’ArcelorMittal au Luxembourg.

« Ce que j’aime personnellement dans ce bâtiment, c’est qu’il rend visible l’acier qui le constitue, alors qu’il est si souvent caché. En fait, nous pensons qu’aucun bâtiment de cette taille et de cette ampleur n’a déjà été conçu en mettant aussi bien l’acier en avant. Wilmotte & Associés ont développé un concept vraiment innovant qui montre à quel point l’acier est beau. » Aditya Mittal.

Wilmotte a été sélectionné par un jury de neuf personnes présidé par Aditya Mittal, CFO d’ArcelorMittal et CEO d’ArcelorMittal Europe, au terme d’une compétition de très haut niveau  réunissant des concepts proposés par de nombreux architectes de renommée internationale.

Wilmotte a conçu divers bâtiments de référence tels que le Ferrari sporting centre à Maranello, le siège de Google UK à Londres, le siège social de LVMH et l’hôtel 5 étoiles Mandarin Oriental à Paris.

Le design ambitieux du lauréat – dévoilé au Kirchberg à Luxembourg-ville ce jour – est principalement en acier et en verre. Il mettra en valeur les nombreux avantages de l’acier comparativement à d’autres matériaux de construction, tout en soulignant la capacité d’utilisation de l’acier dans des bâtiments plus « verts » et plus durables. Siège d’ArcelorMittal, hébergeant environ 800 employés, l’immeuble proposera aussi certains de ses espaces à la location. On y trouvera un restaurant, une salle de sport et un auditorium offrant 200 places et accessible au grand public.

Le concept de Wilmotte répond à une demande très précise afin de créer un bâtiment moderne et durable qui exploite tout le potentiel de l’acier, à tous les niveaux de la construction. Il en résulte un bâtiment véritablement unique qui inclut de nombreuses « premières » architecturales, y compris des produits et fonctionnalités innovants qui sont le résultat d’une étroite collaboration entre l’architecte et les équipes de Recherche et Développement d’ArcelorMittal.

Les innovations techniques incluent

  • Un espace au rez-de-chaussée fluide et flexible ne comportant pas de colonnes ; ceci n’est possible qu’avec l’acier, grâce à l’utilisation d’un exosquelette suspendu ;
  • Un système de plancher intégré entièrement conçu en acier, évitant de recourir à de faux-plafonds et offrant une acoustique de haute qualité et une esthétique améliorée ;
  • Un mur-rideau entièrement fait d’acier qui permet d’ériger un bâtiment plus léger et aéré grâce à la plus grande résistance et élasticité de l’acier ;
  • De nouvelles sections profilées adaptées de produits conçus pour le secteur automobile.

Le concept de Wilmotte répond également à la volonté d’ArcelorMittal de disposer d’un bâtiment durable qui valorise le rôle de l’acier dans l’économie circulaire. Le bâtiment s’inscrit dans le concept « berceau-à-berceau », ce qui signifie qu’il peut être démantelé et que l’acier peut être réutilisé presque entièrement dans une nouvelle construction, sans avoir recours au recyclage.

Le bâtiment est aussi économique en énergie et à faible émission de carbone. Il sera certifié « BREEAM Exceptionnel », « DGNB Gold », et « BBCA ». Les certificats environnementaux incluent la génération d’énergie solaire – via 4.000 mètres carrés de cellules photovoltaïques en acier ArcelorMittal sur le toit, la gestion des eaux de pluies et l’ouverture automatique des fenêtres pour une ventilation naturelle. L’atrium publique sera bioclimatique, ventilé par le système du puits canadien qui rafraichit naturellement l’air en été et le réchauffe en hiver. L’atrium est conçu pour évoquer la campagne luxembourgeoise et abritera des arbres et des plantes dans un style forestier, apportant aussi des bénéfices environnementaux car il agira comme un modérateur de température. D’autres espaces verts seront créés grâce au positionnement du bâtiment en retrait des limites de la parcelle, offrant ainsi de nouveaux espaces publics. Le bâtiment sera aussi certifié par un label « WELL » de niveau Gold.

Prenant la parole à Luxembourg lors de l’annonce du lauréat, Aditya Mittal, président du jury, a indiqué : « La décision d’investir dans la construction d’un nouveau Siège montre l’engagement d’ArcelorMittal à long terme au Luxembourg. En tant que leader mondial de l’acier, c’est aussi une grande opportunité d’avoir un nouveau Siège qui met en valeur la flexibilité, la créativité et la durabilité de l’acier en tant que matériau de construction. Tous les architectes qui ont participé au concours ont proposé des concepts intéressants et j’aimerais les remercier, au nom des membres du jury, pour leur créativité. »

Jean-Michel Wilmotte, Directeur de Wilmotte & Associés, a commenté : « Etre sollicité pour concevoir un nouveau Siège en acier pour le leader mondial de l’acier est une mission importante. J’adore travailler avec l’acier et je suis convaincu que nous avons développé un bâtiment qui mettra en valeur le meilleur de ce matériau. Je suis particulièrement enthousiasmé par l’ambition que porte ce bâtiment, qui doit montrer que la créativité associée aux techniques modernes pourra faire avancer la durabilité, l’économie et la praticité de concepts modernes d’immeubles de bureaux et ainsi améliorer la vie de ceux qui y travaillent. J’espère que les employés d’ArcelorMittal seront fiers du bâtiment et aimeront y venir travailler au cours des nombreuses années et décennies à venir. »

La consultation a été lancée en février 2017 après la décision d’ArcelorMittal en avril 2016 de construire un nouveau Siège au Luxembourg. ArcelorMittal est le principal employeur industriel du Grand-Duché avec plus de 4.000 employés. La construction d’un nouveau bâtiment de référence montre l’engagement du Groupe à maintenir une présence dans le pays, où la société, au-delà de son Siège, compte aussi sept sites industriels produisant ou transformant l’acier, développant des solutions en acier pour la construction, l’automobile, l’industrie générale et le secteur agricole.

Dans une première phase, huit bureaux d’architectes de renommée internationale étaient invités à remettre des esquisses, les 27 et 28 avril 2017. Bernard Tschumi Architects, Foster + Partners, JSWD Architekten, Massimiliano Fuksas Architecture, Rafael Vinoly Architects, Rem Koolhaas OMA, Von Gerkan, Marg and Partners et Wilmotte & Associés étaient parmi les cabinets retenus. Il a ensuite été demandé aux trois bureaux présélectionnés pour la seconde phase (Foster + Partners, Rem Koolhaas OMA et Wilmotte et Associés) de développer un concept architectural plus avancé. Ceux-ci ont été soumis au jury qui a évalué les propositions et a recommandé à ArcelorMittal et au Conseil d’Administration du Fonds Kirchberg la nomination de Wilmotte et Associés comme lauréat de la consultation.

Le démarrage des travaux devrait avoir lieu au cours de l’été 2019, l’achèvement de la construction est attendue pour le dernier trimestre de 2021.


Pour plus d’informations : www.luxembourg.arcelormittal.comwww.wilmotte.com

Abonnez-vous à nos newsletters !