©Agence NP2F – MINBD

En décembre, s’est tenu à Marseille le jury du concours d’architecture pour la sélection de l’équipe de maître d’œuvre du projet de construction du futur « Institut méditerranéen de la ville et des territoires ».

Le nouvel édifice, situé au cœur du quartier de la Porte d’Aix, accueillera au côté de l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille, l’antenne de l’École nationale supérieure de paysage Versailles-Marseille et l’Institut d’urbanisme et d’aménagement régional d’Aix-Marseille Université.

L’État, maître d’ouvrage, et les collectivités territoriales – Métropole Aix-Marseille-Provence, Ville de Marseille, Département des Bouches-du-Rhône, Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’azur – se sont réunis pour permettre l’aboutissement de cet équipement d’enseignement et de recherche, favorisant les partages et rapprochements entre les formations d’architectes, de paysagistes et d’urbanistes, et s’inscrivant dans la logique de revitalisation du centre urbain de Marseille porté par Euroméditerranée, à proximité de la gare Saint-Charles et d’un campus universitaire redynamisé.

Parmi les 4 équipes d’architectes invitées à concourir : Atelier Barani, Aires Mateus E Associados, W-Architectures et NP2F, le jury a proposé de classer en 1ère position le projet de l’équipe NP2F, largement ouvert sur la place et offrant des espaces d’enseignement et d’échanges lumineux et adaptables aux évolutions pédagogiques.

Avec ce choix, Françoise Nyssen, ministre de la Culture, adresse un signal de confiance à l’égard de la jeune génération d’architectes pour concevoir les nouveaux pôles d’enseignement supérieur.


Pour plus d’informations : www.culture.gouv.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !