Drôme Aménagement Habitat (DAH), Office Public de l’Habitat de la Drôme, œuvre depuis plus de 50 ans sur le territoire drômois, à la fois en qualité d’opérateur de construction de logement locatif social et d’aménageur.

Il vient de finaliser l’aménagement de la 1ère tranche d’un secteur stratégique de Beaumont-les-Valence, sur la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) de Moraye, baptisée désormais « les Monts du Vercors ». Zoom sur ce quartier exemplaire, en termes de qualité urbaine, respect écologique, d’aménagement et d’intégration.

La genèse du projet

« Ce projet, longuement réfléchi avec les acteurs et les habitants de Beaumont-les-Valence, a été validé par le Préfet le 25 Septembre 2015 » explique Samuel COPPEL, Directeur de l’Aménagement et du Renouvellement urbain au sein de Drôme Aménagement Habitat. Beaumont-lès-Valence -commune de 4 500 habitants-, est idéalement située dans la plaine de la Vallée du Rhône, à proximité des voies rapides routières qui relient Valence aux grands axes de la région Auvergne-Rhône-Alpes et à 15 minutes de la gare TGV. Cette commune se caractérise par un attrait résidentiel très fort, un tissu d’activités artisanales et locales bien ancrées, et un centre-bourg diversifié par ses commerces et ses services de proximité.

Penser le développement communal à partir d’un projet urbain

2008 : Baisse des effectifs scolaires, fermeture de classes…. La Commune de Beaumont-lès-Valence perd son dynamisme : raréfaction du foncier, solde migratoire négatif (-0,2 % annuel), réduction de sa population jeune et phénomène de vieillissement. Le diagnostic réalisé par l’ADIL26 en novembre 2009 confirme la saturation progressive du POS (Plan d’Occupation des Sols). La Commune recherche alors un bâti plus dense et plus équilibré, poussée par les lois SRU et GRENELLE.

La Commune de Beaumont-lès-Valence, en étroite collaboration avec Drôme Aménagement Habitat, décide de définir une politique de développement de son territoire pour les dix prochaines années, affichant une volonté de la maîtriser et de promouvoir la qualité urbaine, le respect écologique et la mixité sociale. Le Quartier de Moraye, situé en entrée de ville, à proximité des transports en commun, en parfaite cohérence avec une urbanisation non contrainte par les risques d’inondations, concentre toute l’attention, en faveur d’un développement maîtrisable et ambitieux pour Beaumont-lès-Valence.

Un projet de quartier de 250 logements sur 10 ans voit le jour. Parallèlement, l’ouverture d’un nouveau collège (septembre 2017) offre une perspective cohérente d’intégration urbaine, favorisant les axes de déplacement structurants ainsi qu’une mixité des fonctions dans un seul lieu.

Un projet inscrit dans le développement durable, qui répond aux enjeux environnementaux du XXIè siècle

De hautes performances thermiques

« La performance thermique des logements construits par DAH sur la première tranche est 20 % supérieure à celle des standards habituels » poursuit Samuel COPPEL. 25 logements à ossature bois ont été proposés, en cohérence avec la stratégie de Drome Aménagement Habitat, qui œuvre pour le développement d’une filière bois depuis 4 ans, en collaboration avec d’autres bailleurs. Ils apportent les qualités naturelles et le caractère durable du matériau et répondent aisément à la diminution du temps de construction et aux exigences réglementaires, avec notamment de Hautes Performances Énergétiques à la clé.

L’optimisation de la gestion de l’eau (« ZERO TUYAUX ») et l’harmonisation du paysage

Le défi était de reconstituer un milieu favorable au développement de la flore, tout en travaillant au maximum avec les matériaux déjà en place et en créant une relation forte entre le paysage, l’eau et le projet architectural. Les eaux de ruissellement stockées et épurées dans des bassins paysagers deviennent un attrait supplémentaire dans le paysage créé.

« Nous avons sélectionné un Cabinet d’envergure Nationale en paysage, (ATELIER LD, Didier Larue Concepteur), qui a veillé à minimiser en permanence l’impact de l’urbanisation notamment sur la gestion des eaux, la sélection et la qualité des végétaux. Nous assistons ainsi à une véritable harmonie d’ensemble où le végétal a contribué à produire une identité spécifique de qualité au sein du quartier, élément essentiel du bien-être des habitants » poursuit Samuel COPPEL.

Un projet concerté

La prise en compte du contexte et des attentes citoyennes ont été au cœur des enjeux durables. Pendant toute la durée des études de conception, le public, les élus, les associations locales et les parties prenantes ont fait l’objet d’une concertation régulière. « Le maintien du lien entre le citoyen et le projet a visé en permanence à conforter et entretenir la dynamique d’appropriation par les riverains et le processus d’acceptation sociale du projet » conclut Samuel COPPEL.

Le lancement des « Monts du Vercors » Tranche 2 : 2018 – 2021

Le succès de la tranche 1, conforté par la volonté de laisser une certaine liberté aux promoteurs immobiliers sur leurs projets permet de poursuivre la nouvelle tranche 2 avec sérénité ; 5 tènements fonciers viabilisés seront disponibles à la construction en accession à la propriété. La création d’un carrefour d’accès à l’entrée du village permettra de fluidifier la circulation dans le quartier.


Pour plus d’informations : www.dromeamenagementhabitat.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !