©Alstom – François Susset

Alstom a débuté ses premiers tests dynamiques au centre d’essais ferroviaire de Velim, en République Tchèque pour la première des 17 rames Coradia pour l’Algérie.

Elle avait quitté l’usine Alstom de Reichshoffen le 29 Septembre dernier. Ces marches d’essais permettront de finaliser les dernières mises au point en vue de la livraison prochaine du train à la SNTF en Algérie.

« Ces essais dynamiques sont synonymes d’une mise en service commercial en Algérie, de plus en plus proche. C’est la rigueur de ces tests qui garantit non seulement le bon fonctionnement des trains mais aussi le contrôle de toutes les normes pour garantir une sécurité maximale tant pour la SNTF que pour les passagers. La fabrication de la première rame a été faite dans un total respect du planning et nous travaillons afin de tenir nos engagements et satisfaire pleinement notre client », a déclaré Henri Bussery, Directeur Général d’Alstom en Algérie.

Le site de Velim est un circuit d’essais fermé, utilisé pour tester le matériel roulant en toute sécurité. La rame Coradia va parcourir plus de 30 000 kilomètres, ce qui représente environ 400 heures d’essais dynamiques, avec des dizaines de pas de tests répétés. Les tests se poursuivront pendant 2,5 mois et seront de quatre types : essais de traction, de freins, des équipements de sécurité et acoustiques. Ils permettront de vérifier que les performances du Coradia sont en adéquation avec celles requises dans le cahier des charges fixé par la SNTF. Une équipe de 14 ingénieurs et techniciens d’Alstom, dont six à 100% sur le site de Velim, sera mobilisée pendant la campagne d’essais.

Ces derniers mois, le train a déjà été soumis à plusieurs essais spécifiques (tests statiques) pour vérifier son comportement par rapport aux spécificités de l’Algérie, notamment des essais relatifs au sable, avec la création d’un banc d’essai spécifique dans lequel certains équipements du train (power-pack, climatisation…) ont été soumis à des projections. Des essais de climatisation, ont également été réalisés dans la chambre climatique du site Alstom de La Rochelle, pour vérifier la résistance de la climatisation sous 55° au maximum et celle des équipements exposés au soleil et aux fortes chaleurs. Après Velim, le Coradia sera transféré sur le site d’essais français de Bar-le-Duc pour la formation des conducteurs et des cadres de la SNTF.


Pour plus d’informations : www.alstom.com

Abonnez-vous à nos newsletters !