©Christophe Huret

Le groupe EDF a achevé de creuser la galerie de 10 km qui raccordera le barrage de Livet à la future usine hydroélectrique EDF de Romanche-Gavet (Isère). Aussi longue que le tunnel du Mont Blanc, cette galerie constituait le plus grand tunnel en construction en France.

Pendant deux ans et demi, deux tunneliers ont creusé une galerie de 10 km sous le massif de Belledonne. Un segment de 6,2 km a été creusé dans la partie amont, en direction du barrage de Livet. Il a rejoint, ce jour, le premier segment de galerie de 3,8 km finalisé le 9 février dernier vers l’aval, en direction de la future centrale de Gavet.

Environ 250 000 m3 de roche ont ainsi été extraits de la montagne, soit l’équivalent de 100 piscines olympiques

Les tunneliers utilisés sur le chantier de Romanche-Gavet mesuraient 200m de long et 4,74 m de diamètre, pesaient 630 tonnes et étaient dotés d’une puissance de 2910 kW. Chaque exemplaire avait été construit sur mesure pour le chantier de Romanche-Gavet en fonction du type de roche à extraire et de la taille de la galerie. Les tunneliers ont avancé par pas de 1,80 m de long, ce qui correspond à la course de leurs vérins et de leurs 1000 tonnes de poussée, à raison de 12 à 15 m par jour en moyenne.

Le chantier EDF Romanche Gavet est le plus grand chantier de construction d’aménagement hydroélectrique en France. Situé le long de la vallée de la Romanche, le nouvel aménagement remplacera 6 centrales et 5 barrages. Cette réalisation, plus sécurisée et mieux intégrée sur le plan environnemental, permettra d’augmenter de 30% la production d’électricité de la centrale. La centrale souterraine sera équipée de deux groupes de production de type « Francis » et développera une puissance maximale de 92 MW. La future production annuelle est estimée à 560 millions de kWh/an, soit l’équivalent de la consommation de 230 000 foyers.

La mise en service du futur aménagement est prévue pour 2020.


Pour plus d’informations : www.edf.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !