©JP Viguier et associé – Sopic Paris

13 000 m2 conçus par Jean-Paul Viguier et associés dont 10 000 m2 de bureaux en structure bois, offrant une garantie de charges, associés à une restauration prônant le circuit-court, et un Living Lab dédié au numérique. Présentation au salon SIMI ce jour.

Une ville / parc bénéficiant d’une desserte exceptionnelle

Commune de Seine et Marne, Lieusaint est située à 33 kilomètres au Sud-Est de Paris et au cœur de l’agglomération Grand Paris Sud. Le Carré Sénart est un lieu de destination, le centre d’un nouveau genre d’une ville nouvelle, sur la base d’un plan carré irrigué par de larges voies plantées et deux grands canaux, offrant à l’ensemble une dimension paysage exceptionnelle qui lui confère les qualités d’un grand parc urbain.

Desservi par un transport en site propre (T Zen 1) qui relie les deux branches du RER D, le site est accessible, à l’est, depuis la gare de Lieusaint, et à l’ouest depuis la ville de Corbeil – Essonnes.

Trois lignes de bus étendent sa desserte depuis les communes voisines.

L’autoroute A5 longeant le Carré Sénart lui offre un accès direct au réseau autoroutier francilien par la N104. En 2020, une nouvelle branche du T Zen lui offrira une accessibilité améliorée vers le sud et Melun.

L’ambition d’un pôle tertiaire innovant multi-usages

Trois sites de l’agglomération Grand Paris Sud font partie des 59 sites retenus parmi les 112 dossiers ayant candidaté à l’appel à projets mené par la Métropole du Grand Paris : l’extension du Génopôle à Evry, la réhabilitation de la tour H à Courcouronnes et le Carré Sénart. Le site du projet « Racines Carré » se trouve au centre de ce carré, en bordure d’une des grandes avenues plantées. Il accueille le centre commercial CARRE SENART, « nouvelle génération », une vitrine et lieu d’expérimentation des nouveaux modes de consommation.

CARRE SENART c’est aussi des équipements de loisirs et de culture, des administrations, un ensemble universitaire, des lieux d’emplois et de service. Tous les bâtiments sont très récents et d’une volumétrie peu imposante laissant son importance à la végétation.

Composé de deux îlots de 7 700 m² et 7 750 m², le site s’intègre dans un secteur qui incarne déjà un nouveau modèle de développement économique et urbain, entre ville et campagne. Le Carré, dont le développement s’inscrit dans l’Opération d’Intérêt National, est un lieu de liens et une « plateforme à lancer des projets », concrétisé par l’implantation de plus de 40 000 m2 de bureaux et de centres de formation, accompagnés de résidences étudiants. En s’appuyant sur cette dynamique, il s’agit d’imaginer un projet qui contribue à affirmer la dimension innovante du Carré et à faire émerger de nouveaux usages. Le projet porte sur la création d’immeubles de bureaux démonstrateurs du développement durable et de l’économie en circuit court. L’enjeu repose sur la recherche d’un programme porteur de sens, ancré dans l’histoire du Carré Sénart et permettant de le projeter dans le futur, à l’échelle du Grand Paris.

©JP Viguier et associé – Sopic Paris

Un lieu hybride dédié au « bien vivre » conçu par sopic paris

Lauréat du concours en octobre 2017, Sopic Paris a conçu un projet ambitieux tant par son parti-pris architectural que par sa programmation.

Racines Carré est un lieu hybride multi-usages à l’échelle du Carré Sénart.

Il consiste en un programme de 13 000 m2 SDP et 3 bâtiments répartis sur un site de 1,4 hectare qui se décomposent en :

  • 10 500 m2 de bureaux réversibles et éco-responsables
  • 2 050 m2 de restauration et commerces
  • et un « Living Lab » de 450 m2, lieu d’expérimentation dédié à l’innovation digitale

Racines Carré propose une véritable place au bien-vivre autour du goût et de l’agri-urbain, via une offre différenciante. L’ambition est de créer un lieu de travail, de rencontre et d’activités innovantes tournées vers la nature. On peut y travailler, manger, (se) cultiver, se rencontrer… Racines Carré porte l’ambition de devenir le lieu où l’agriculture locale, les productions des environs sont mises en avant et où le circuit court redevient une valeur, faisant écho à l’histoire de Sénart.

Le parti pris urbain conçu par le cabinet d’architecture Jean-Paul Viguier et Associés repose sur l’alliance ville, nature et patrimoine. Il est pensé comme un écosystème où le bâti et la nature sont en symbiose, chacun tirant les avantages de l’autre.

Des concepts novateurs dédiés au bien-vivre

Spécialité faisant partie de l’ADN de Sopic Paris, l’animation innovante des rez-de-chaussée constitue la spécificité de l’opération. Sopic Paris a ainsi calibré une offre autour de concepts de restauration novateurs cultivant l’art du bien-vivre autour du goût et de l’agri-urbain. Ces espaces constituent de véritables lieux de rencontre, tant intérieurs qu’extérieurs, accueillant aussi bien les salariés, que le grand public ou les entreprises pour des séminaires, réunions de travail, soirées… Les jardins sont aussi le lieu où la serendipité se développe : les terrasses équipées (wifi, prises électriques…) se transforment en salle de réunion dès les premiers rayons de soleil.

Sur près de 1 000 m2, un lieu agri-urbain participatif et collaboratif est développé par Les Fermes de Gally. Le concept repose sur une expérience sensorielle autour l’art de vivre gourmand. Il s’agit d’un marché primeur-épicerie, le « Marché de Gally », accompagné de son café, le « Café de Gally » dédiés au terroir. L’offre est construite pour partager le bon, le sain, le juste. Le concept intègre également un potager urbain et un jardin, renouant des liens entre territoires et consommation alimentaire, offrant l’illustration d’un circuit court. Il s’agit d’un véritable écosystème où se retrouvent différentes populations, créant un trait d’union entre la ville et la campagne, entre l’agriculture, le commerce et le service.

Dans le même esprit, sur 1 000 m2, Mamie Cocotte invente un nouveau modèle de restauration d’entreprise ouverte à tous (y compris à des clients extérieurs), tous les jours et toute la journée (privatisable pour des événements, espaces de co-working…). Les atouts sont nombreux : un chef expérimenté, des « ateliers culinaires » personnalisés, un lieu fédérateur contribuant à l’animation du quartier, une décoration chaleureuse, à mi-chemin entre le vintage et l’industriel… De plus, la solidarité est une valeur essentielle du concept qui valorise l’aide intergénérationnelle, gageant d’une cuisine “maison” qui remet au goût du jour les savoir-faire d’autrefois. Enfin, Mamie Cocotte achète, consomme et embauche « local ».

Un cluster d’innovations digitales

Le projet accueille un Living Lab, véritable cluster d’innovation digital ancré sur le territoire. Partager La Ville, partenaire de Sopic Paris s’appuie sur un réseau de partenaires experts dont le pôle Systématic, en vue d’accompagner et de financer les start-ups. Objectif affiché : ne pas créer un nouvel incubateur, mais un excubateur, afin de faire grandir les innovations en dehors du site.

Ludique, et attractif, ce laboratoire dispose d’un territoire d’expérimentation exceptionnel avec le site de Racines Carré, le Centre commercial Carré Sénart, les entreprises, les administrations, le théâtre… L’expérimentation de produits et services pourra être pratiquée « en live » dans un écosystème faisant participer des organisations locales couplées avec des sociétés privées intégrant des groupes de citoyens.

Une approche holistique du développement durable

Racines Carré vise une double certification BREEAM « Very Good » et WELL pour les bureaux. Dans la continuité de la démarche « durablement responsable » initiée par Sopic Paris, une charte engage les utilisateurs sur les axes suivants :

  • Réduction de la consommation d’énergie, dans l’objectif de limiter les émissions de gaz à effet de serre
  • Maîtrise de la consommation d’eau, la gestion des eaux pluviales et des déchets
  • Respect de critères environnementaux liés au confort des occupants et à la limitation des pollutions
  • Sélection des matériaux éco-labellisés (NF Environnement, Ecolabel européen…) ou recyclés et plus généralement à faible impact environnemental

Présentation en exclusivité au SIMI 2017

  • Mercredi 6 décembre à 14H30 : stand EPA Sénart (Niveau 1 – Stand D44)
  • Mercredi 6 décembre à 16H00 : stand Métropole du Grand Paris (Niveau 1 – Stand D86)

Pour plus d’informations : www.epa-senart.frwww.grandparissud.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !