Suez est en charge de la construction de l’usine de production d’eau potable de Yaoundé, capitale du Cameroun, pour le compte de la société chinoise Sinomach-CMEC1.

D’un montant de 43 M€ pour Suez, le contrat comprend le pompage de l’eau brute dans la rivière Sanaga, la construction de l’usine en 36 mois, des stations de pompage et le transfert de l’eau produite jusqu’à Yaoundé. Cette opération sera financée par Eximbank of China et par le gouvernement camerounais dans le cadre d’un projet plus global et structurant de plus de 650M€.

Ce projet répondra aux besoins en eau potable de la population en forte croissance de la ville de Yaoundé qui atteint aujourd’hui près de 3 millions d’habitants et permettra d’accompagner le développement économique de la capitale. D’une capacité de 300 000 m3/jour, elle sera l’une des plus grandes usines de production d’eau potable réalisées par le Groupe en Afrique Sub-Saharienne.

Suez sera chargé des études d’ingénierie de l’usine de traitement, de la fourniture d’équipements, de la supervision du montage de l’usine et de sa mise en service. Le Groupe assurera également la formation du personnel camerounais. L’usine intègrera des technologies degrémont® telles que PulsatubeTM et Aquazur ® V, celles-ci garantissant une parfaite qualité de l’eau produite, indépendamment des variations de qualité et de débit de l’eau brute.

Marie-Ange Debon, Directrice Générale Adjointe de Suez en charge de la Division Internationale a déclaré : « Nous sommes fiers de ce partenariat établi avec les autorités camerounaises, SINOMACH-CMEC et Eximbank of China pour proposer la solution technique et financière la plus adaptée aux besoins en eau potable des habitants de Yaoundé. Ce projet constitue une référence significative pour le Groupe en Afrique et s’inscrit dans notre volonté d’accompagner les villes africaines dans l’apport de solutions performantes pour garantir l’accès à l’eau potable et à l’assainissement à une population en forte croissance. »

Suez renforce ainsi sa présence au Cameroun où il a construit l’usine d’eau potable d’Akomiada (100 000 m3/jour) et en Afrique, un marché prometteur pour le Groupe. Présent sur le continent depuis la construction de l’usine de traitement d’eau de La Djoué à Brazzaville en 1952, Suez a construit plus de 500 usines d’eau potable et d’assainissement et dessert la plupart des capitales africaines dont Nairobi, Ouagadougou, Dar Es Salaaam et Bamako.


1China Machinery and Engineering Corporation


Pour plus d’informations : www.suez.com

Abonnez-vous à nos newsletters !