Affluent de la Meurthe, le Grémillon traverse plusieurs communes de l’agglomération nancéienne dont le développement a nécessité, au cours des dernières décennies, plusieurs interventions sur son cours (devenu rectiligne et semi-enterré) afin d’aménager des zones commerciales, industrielles et résidentielles.

Des interventions qui ont appauvri sa faune et sa flore tout en représentant un risque d’inondation compte tenu de sa canalisation, rapidement saturée, qui le transforme en torrent en cas de pluie abondante – comme en mai 2012 quand son débit avait atteint 5 cm d’eau/heure.

Afin de sécuriser son cours, la Métropole du Grand Nancy a lancé en février 2017 les travaux de renaturation du Grémillon, visant notamment à supprimer les parties enterrées. Le chantier a été attribué à un groupement composé de Sethy (mandataire), Sogea (VINCI Construction) et IDVerde.

Les travaux menés par Sethy – terrassement, remblais en terre végétale, parement en perré, techniques végétales – permettront de redonner au Grémillon un cours plus sinueux destiné à ralentir son écoulement tout en augmentant sa capacité de stockage. Cette transformation vise également à proposer aux riverains et promeneurs un environnement agréable, incluant une voie verte sur pilotis. Afin de faciliter la traversée du Grémillon, les équipes de Sethy ont posé plusieurs pontons et passerelles en bois.

En octobre 2017 a débuté la phase de végétalisation avec, d’une part, la plantation d’arbres et arbustes adaptés aux milieux humides (478 aulnes et saules) et, d’autre part, la réinstallation sur les berges d’essences spécialement sélectionnées pour lutter contre l’érosion.

Les travaux devraient s’achever en juillet 2018.


Pour plus d’informationswww.eurovia.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !