SUEZ et LyondellBasell ont signé un accord pour la création d’une joint-venture dédiée à la production de polymères recyclés de haute qualité1

Les 2 entreprises s’appuieront sur leur expertise respective pour fournir des matières premières secondaires de qualité équivalente aux matières vierges à l’industrie européenne du plastique. C’est la première fois que l’une des plus grandes entreprises spécialisées dans le plastique, les produits chimiques et le raffinage s’associe à un leader de la gestion des ressources pour atteindre les objectifs d’économie circulaire.

Dans le cadre de cet accord, LyondellBasell sera un partenaire à 50/502 avec SUEZ dans QCP3, une société de recyclage des plastiques de haut niveau située près de Maastricht aux Pays-Bas. Fondée en 2014, QCP produit des matières premières de haute qualité pour l’industrie du plastique. Son site de Sittard-Geleen transforme les déchets ménagers en 25 000 tonnes de polypropylène (PP) et de polyéthylène haute densité (PEHD) par an. L’entreprise fabrique deux types de PEHD et huit types de PP copolymère.

Avec un objectif de 35 000 tonnes en 2018 et 50 000 tonnes avant 2020, la capacité de production de l’usine sera unique en Europe. Dans le cadre du nouvel accord, LyondellBasell commercialisera les matières premières produites par QCP et SUEZ fournira à l’usine les déchets plastiques post-consommation. Les deux partenaires bénéficieront de l’emplacement stratégique de QCP, au cœur du triangle Pays-Bas – Belgique – Allemagne et à proximité de la France.

« Dans un contexte de développement de l’économie circulaire, nous sommes convaincus que la demande en matériaux recyclés augmentera également », déclare Richard Roudeix, Directeur Général de LyondellBasell, Olefins & Polyolefins – Europe, Asie et International. « Cette acquisition permet à LyondellBasell de participer activement à l’économie circulaire, en associant les compétences techniques et la présence de LyondellBasell sur le marché européen à la capacité de SUEZ à traiter et assurer la gestion des déchets pouvant être valorisés. »

« En Europe, seuls 7 % des 50 millions de tonnes consommées chaque année sont issus du plastique recyclé et 93 % sont encore des matières vierges d’origine fossile », explique Jean-Marc Boursier, Directeur Général Adjoint du Groupe SUEZ en charge de l’activité Recyclage et Valorisation en Europe. « Aux côtés de LyondellBasell, nous souhaitons accroître l’utilisation de polymères recyclés et ainsi aider les producteurs industriels à atteindre leurs objectifs environnementaux. Ce partenariat marque une nouvelle étape dans la stratégie de SUEZ relative au plastique en Europe et nous aidera à atteindre notre objectif de traiter 600 000 tonnes de déchets plastiques en 2020. »

Le recyclage des plastiques est un marché clé pour SUEZ. Le Groupe dispose de 9 usines spécialisées en Europe, dans lesquelles 400 000 tonnes de déchets plastiques sont traitées et 150 000 tonnes de plastiques recyclés sont produites tous les ans.

En Europe, le recyclage des plastiques est un marché en plein essor en raison de la demande croissante des fabricants et de la réglementation en constante évolution, l’Union européenne visant désormais un taux de recyclage de 55 % en 2025. Chaque année, les pays européens produisent près de 50 millions de tonnes de déchets plastiques, dont 25 % seulement sont recyclés.


1 La transaction entre LyondellBasell et SUEZ sera finalisée sous réserve de l’obtention des approbations réglementaires requises. Les deux partenaires envisagent d’obtenir ces approbations d’ici fin 2017.

2 La gouvernance était précédemment composée de SUEZ (45%), du management de QCP (20%) et d’investisseurs financiers (35%).

3 Quality Circular Polymers


Pour plus d’informations : www.suez.com

Abonnez-vous à nos newsletters !