À Toulouse, ce démonstrateur est le fruit des réflexions d’un groupe de travail initié dans le cadre du comité stratégique de filière chimie et matériaux composé de 7 industriels de la chimie et d’acteurs de l’immobilier.

Il s’est constitué autour de cette thématique « qualité de l’air intérieur » afin de toujours plus améliorer le confort et le bien-être des occupants des bâtiments. Ce groupe de travail, animé avec l’aide du Cabinet de conseil Julien Lebourgeois, est composé de 7 industriels, représentatifs de l’ensemble de la chaîne de valeur de l’immobilier qui ont depuis longtemps intégré la volonté de réduire la pollution de l’air intérieur dans leur stratégie de développement :

  • CAMFIL : concepteur et fabricant de solutions de filtration ;
  • GA Smart Building : promoteur, constructeur et industriel ;
  • GERFLOR : concepteur et fabricant de revêtements de sol, muraux et éléments de finition ;
  • HAGER SERVICES : fournisseur de solutions et services de mesure environnementale ;
  • MAPEI : concepteur et fabricant de colles et des produits chimiques à destination du bâtiment ;
  • SAINT GOBAIN : concepteur et fabricant de matériaux à destination du bâtiment ;
  • UNIKALO : concepteur et fabricant de peintures ;

lls poursuivent ainsi ensemble leur engagement avec le lancement de ce démonstrateur qui permet de proposer des solutions innovantes dans l’amélioration de la qualité de l’air intérieur, d’analyser l’efficacité individuelle des matériaux mais aussi leur complémentarité et d’en mesurer leur impact dans des conditions réelles d’utilisation.

L’objectif est de garantir une qualité d’air intérieur optimale tout en conservant la performance énergétique du bâtiment.

Une première salle de réunions sert de laboratoire avec la pose de matériaux peu émissifs et dépolluants, l’amélioration de la gestion des flux d’air et de leur filtration. Elle a été équipée d’outils de mesures permettant d’identifier et de quantifier les molécules et substances particulaires impactant la qualité de l’air (formaldéhyde, COV, PM10, PM2.5, etc.). Afin de comparer les résultats, les mêmes mesures sont effectuées simultanément dans une salle de réunion similaire en taille et en usage mais équipée de matériaux standard.

Les premiers résultats de cette étude sont attendus pour l’automne 2017.


Pour plus d’informations : www.ga.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !