Cet élargissement d’activités s’inscrit dans le plan de développement d’Archimen, bureau d’études pluridisciplinaire. Après l’ouverture de l’agence de Lyon en 2016, la création de ces deux nouveaux services contribuera à accroître son activité. Archimen compte faire jouer au maximum les synergies, en mobilisant ses multiples compétences.

« Un changement de périmètre qui permet de renforcer l’ingénierie d’Archimen » précise Olivier Gaudard, président d’Archimen. Il ajoute « Nous pensons que les transitions énergétique, numérique et écologique que nous connaissons sont des défis majeurs à relever durant les prochaines décennies, pour l’amélioration du cadre bâti. »

Archimen offre une gamme de services toujours plus large. Pour ce faire, il ouvre deux nouveaux départements, « BIM » et « Bois et matériaux biosourcés ».

Département BIM

Dès 2003 Olivier Gaudard, avait l’intime conviction que le bâtiment, comme les secteurs industriels, basculerait à l’ère numérique. « A cette époque, on ne parlait pas de BIM, mais simplement de maquette numérique, les portables et tablettes n’existaient pas et internet était très loin du haut débit. Nous avons développé une solution informatique pour optimiser l’exploitation technique des bâtiments » rappelle le président d’Archimen. L’ouverture d’un service dédié BIM s’inscrivait naturellement dans les gènes de la société.

Jérôme Cornu, responsable de ce département assurera plusieurs missions :

  • la formation interne et externe du BIM,
  • la production de maquettes BIM,
  • l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le BIM,
  • le conseil pour la mise en place et l’intégration du BIM dans les processus d’entreprise,
  • la veille technologique et le pilotage d’activités de recherche liées au numérique.
  • Il participera, également, aux missions de BIM management et de synthèse des différentes opérations traitées par Archimen.

Département bois et matériaux biosourcés

Les matériaux naturels, tels que le bois, la pierre, la terre, la paille ou les isolants d’origine végétale sont encore peu utilisés en France, bien qu’ils présentent plusieurs atouts environnementaux, économiques et performanciels. Matériau par essence naturel, renouvelable et recyclable, le bois répond aux attentes des maîtres d’ouvrages publics et privés soucieux de construire durablement, écologiquement et sainement.

De plus en plus les donneurs d’ordre demandent des bâtiments écologiques, économiques et rapidement livrés. Les enjeux de la densification urbaine nous entrainent à la surélévation des bâtiments existants. Répondre à ces attentes et aux contraintes de la performance énergétique et de l’empreinte environnementale tout en étant économiquement acceptable est un défi que le bois et les matériaux biosourcés peuvent relever. Leurs performances dépendent de la qualité de la conception, les compétences en matière d’ingénierie d’Archimen permettront de les optimiser.

Romain Solnon, responsable du département bois et matériaux biosourcés assurera également plusieurs missions :

  • les études de structures bois et autres matériaux biosourcés, (Conception, exécution et diagnostic),
  • le conseil global sur la performance de l’enveloppe au regard du développement durable,
  • les bilans carbones,
  • l’assistance à maîtrise d’ouvrage,
  • la veille technologique et le pilotage d’activités de recherche liées à l’écoconstruction.

Avec ces deux nouveaux pôles d’activité, Archimen développe ses capacités d’ingénierie, poursuit sa politique de recherche et d’innovation et élargit son éventail de services à sa clientèle et ses champs de prospection.


Pour plus d’informations : www.archimen.net

 

Abonnez-vous à nos newsletters !