Le Conseil de l’Eau et de l’Assainissement de Bangalore a retenu SUEZ pour l’accompagner dans l’amélioration des infrastructures d’assainissement auprès de 2 millions d’habitants de la zone de Vrishabhavathi Valley.

Le Groupe sera chargé de la construction d’une nouvelle usine d’assainissement (150 000 m3/jour), de la réhabilitation d’une usine existante (150 000 m3/jour) et de la construction de l’usine de traitement et de valorisation des boues d’épuration issues de ces deux usines. Le contrat de construction sera suivi de 10 années d’exploitation pour un chiffre d’affaires total de 82 millions d’euros.

Bangalore, considérée comme la « Silicon Valley indienne », a connu une croissance de 45 % de sa population urbaine en l’espace de cinq ans, dépassant le seuil de 12 millions d’habitants en 2016. Cette croissance urbaine alliée au développement des activités commerciales, a entraîné l’explosion de la demande d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées. Pour répondre à ces défis, le Conseil de l’Eau et de l’Assainissement de Bangalore s’appuie sur l’expertise et les technologies de SUEZ.

Au cours des trois premières années, le Groupe va concevoir et construire une nouvelle station d’épuration d’une capacité de 150 000 m3 par jour. Équipée d’un procédé à boues activées (traitement par voie bactérienne), l’usine permettra de traiter les effluents pour un rejet de qualité optimale dans la rivière Vrishabhavathi, en conformité avec les normes nationales les plus récentes exigeant notamment une teneur totale en azote inférieure à 10 mg/L.

Le Groupe se chargera également de la réhabilitation de l’usine existante d’une capacité de 150 000 m3 par jour. L’usine de traitement des boues d’épuration commune aux deux stations d’épuration sera équipée de technologies degremont® de SUEZ (SedipacTM et Digelis™) permettant la valorisation en électricité du biogaz produit afin de rendre l’usine autonome en énergie.

SUEZ accompagne la ville de Bangalore depuis plusieurs années dans la gestion de ses ressources en eau. Le Groupe a construit et exploite des stations d’eau potable d’une capacité totale de 1,5 million de m3/jour et de traitement des eaux usées d’une capacité de 175 000 m3/jour. Depuis 2013, SUEZ a amélioré la distribution en eau potable auprès de 500 000 habitants grâce à l’utilisation de la technique du gaz hélium pour réduire de manière significative les fuites sur les réseaux.

 « La collaboration de longue date entre SUEZ et le BWSSB s’appuie sur un engagement commun visant à offrir des services d’eau et d’assainissement de qualité aux habitants de Bangalore. Il illustre la capacité du Groupe à fournir des solutions fiables et adaptées en réponse à la problématique croissante de l’accès à l’eau et à l’assainissement de grandes municipalités telles que Bangalore mais aussi Mumbai, New Delhi et Calcutta. », a indiqué Marie-Ange Debon, Directrice Générale Adjointe du Groupe SUEZ en charge de la Division internationale.


1 Bangalore Water Supply & Sewerage Board (BWSSB)

2 La technologie de détection des fuites par l’hélium, développée et brevetée par SUEZ, permet de détecter des fuites invisibles et est parfaitement adaptée aux villes de pays en développement dans lesquelles l’approvisionnement intermittent en eau, la pression limitée et l’environnement bruyant rendent difficile et inefficace la détection par des techniques traditionnelles.


Pour plus d’informations : www.suez.com

Abonnez-vous à nos newsletters !