L’enjeu de la construction de la halle des sports Jean-Louis Trintignant à Uzès est de proposer un projet qui puisse fonctionner parfaitement avec les éléments présents sur le site tout en créant les meilleures conditions pour la pratique des sports. 

 

Un soin particulier a été apporté à la fonctionnalité intérieure tant dans la maîtrise de la lumière que dans le confort des joueurs et des spectateurs. La Halle des sports se doit avant tout d’être un élément constitutif du projet de la Zac Mayac tout en permettant une continuité avec le Collège adjacent également réalisé par les agences en 2003. Ce projet reprend la minéralité du collège en en modifiant la matérialité. Les percements des façades offrent sa spécificité à la halle des sports.

Un des enjeux majeurs de l’opération réside donc dans sa capacité à générer de l’urbanité. Ainsi le parvis joue un rôle primordial, pensé comme une place urbaine, il se veut homogène dans sa représentation, unissant les éléments piétonniers tout comme les zones de stationnement. Entièrement vitrée, l’entrée de la halle de sports offre une transversalité visuelle depuis le parvis directement vers la zone de jeux. La nuit, elle constitue un signal pour les visiteurs.

©photoarchitecture.com

L’impact de la Halle des sports sur l’environnement immédiat est maîtrisé, épousant la topographie, le gymnase s’adapte aux contraintes de la parcelle et du programme. Cette position a pour effet d’unifier le bâtiment ainsi que de lui offrir une identité unique en résonnance avec son territoire. Cette composition prend en compte le volume entier de la Halle des sports, tous les éléments techniques sont dissimulés sous la toiture, intégrant la cinquième façade à la volumétrie générale, cette attention envers un élément souvent délaissé mais visible depuis les alentours montre la préoccupation à l’égard d’une véritable intégration.

L’organisation intérieure de la Halle des sports se veut être un exemple de simplification des parcours pour le public et les utilisateurs et veut tendre vers une lisibilité claire et affichée des différents espaces.  L’entrée, directement connectée au préau, offre une transition avec le parvis. Un véritable échange s’opère entre l’intérieur et l’extérieur, le panorama vitré en continuité du préau permet d’offrir une vue imprenable sur le jeu qui se déroule à l’intérieur, animant ainsi les alentours de la halle grâce à la pratique du sport.

©photoarchitecture.com

Le terrain de sport est au centre de l’architecture du lieu tout en restant clairement délimité, la composition intérieure est telle que le hall offre un accès généreux vers les tribunes, invitant les personnes à participer à l’évènement. L’accès aux vestiaires se fait également par le hall grâce à un large escalier, tout cela sous la surveillance de l’accueil placé stratégiquement au cœur des flux.

L’ambiance de la salle de sport se veut elle aussi confortable et accueillante favorisant des couleurs claires pour ne pas gêner la vision du jeu tout en fabriquant une ambiance chaleureuse grâce à l’utilisation du bois. L’apport de lumière naturelle est essentiel à un fonctionnement sain de la halle de sport, c’est pourquoi le gymnase est éclairé grâce à des lanterneaux en toiture et par la façade ajourée procurent une ambiance et des conditions de jeu optimales.

Fiche technique

  • Nom du projet : Halle des sports du collège Jean-Louis Trintignant
  • Localisation : Uzès (30) — France
  • Maitre d’ouvrage : Conseil général du Gard + Segard
  • Architectes : F.Privat Architecture (François Privat) — NBJ Architectes (Elodie Nourrigat-Jacques Brion)
  • Superficie du projet : 2500 m²
  • Date de fin du projet : 2017
  • Coût de l’opération : 2,5 M€ HT

Equipe 

  • BET : OTCE
  • Economiste : Christian Grillet
  • Acousticien : SIGMA Acoustique

Pour plus d’informations : www.nbj-archi.com – Crédits photos : ©photoarchitecture.com 

Abonnez-vous à nos newsletters !