Situé dans l’Europacity, le 50Hertz Netzquartier constitue une nouvelle attraction architecturale berlinoise. Le siège de l’entreprise 50Hertz, exploitant de réseau électrique, se trouve près de la gare centrale.

Primé par la « Deutsche Gesellschaft für Nachhaltiges Bauen – DGNB e.V. » (société allemande pour la construction durable), le bâtiment séduit notamment par l’efficacité de sa protection solaire signée Warema. Celle-ci optimise l’ombrage de chaque pièce tout au long de l’année et garantit une protection contre le vent.

 Un bâtiment hors-norme d’une hauteur de cinquante-cinq mètres

On remarque ce bâtiment hors-norme, d’une surface d’environ 8140 m² et parfaitement intégré à son environnement. Avec ce projet passionnant, le bureau d’architectes Love architecture and urbanism de Graz a pu imposer sa vision lors d’un concours international d’architecture. D’une hauteur de cinquante-cinq mètres, le 50Hertz Netzquartier dispose de sept socles en forme de L, de six tours et d’un sous-sol. La structure ouverte et transparente du bâtiment est marquée par ses cœurs de béton armé et son réseau croisé de supports de façades blancs. Ils symbolisent d’une part l’activité de l’entreprise et font référence, d’autre part, à la zone ferroviaire et ses ponts en acier.

©Huthmacher/Warema

Des espaces intérieurs pensés par les collaborateurs

Tout au long du projet, les six cent cinquante collaborateurs ont activement pris part à l’agencement des bureaux ouverts. Chaque service a lui-même défini son environnement de travail en fonction de ses propres besoins. Ainsi, chaque étage est différent. Tous les  niveaux possèdent des espaces de travail, des zones plus confidentielles pour téléphoner ou des terrasses extérieures pour prendre l’air. A la nuit tombée, des LED illuminent la structure en réseau du bâtiment, ce qui transforme totalement son apparence globale.

Le rapport d’expertise sur le vent a été intégré intelligemment

Entièrement vitré et parsemé de nombreux balcons et terrasses, le bâtiment nécessitait une protection solaire efficace pour créer une atmosphère intérieure agréable et confortable. En raison de sa hauteur et de son exposition au vent, le 50Hertz Netzquartier a imposé des exigences particulières. Une expertise a été confiée au cabinet Ruscheweyh Consult GmbH (Aix-la-Chapelle).

Une maquette complète du bâtiment et des constructions environnantes a été éprouvée en soufflerie. Le bâtiment a été divisé en cinquante-quatre zones de vent avec des caractéristiques différentes pour chacune.

Un système de gestion climatique très performant

Toutes les données du rapport d’expertise sur le vent ont été ajoutées au système de gestion Warema BAline. Grâce à des calculs précis, Warema n’a besoin que d’un seul capteur de mesure. Celui-ci fournit au système les informations sur la luminosité, les précipitations, la température extérieure, ainsi que la vitesse et la direction du vent.

La centrale climatique Warema climatronic® 3.0 KNX (composée de l’appareil de commande Warema climatronic®, de la passerelle KNX Gateway et de la station météo Warema climatronic®), associée à Warema BAline KNXMCM, se substitue aux cinquante-quatre capteurs unitaires pour les différentes zones de vent. Les valeurs mesurées sont ensuite transmises au module BAline KNXMCM, le cerveau du système, qui affine ces mesures en fonction des données du rapport d’expertise sur le vent. Le système les transpose enfin en ordres de pilotage pour la protection solaire.

©Huthmacher/Warema

Un capteur de mesures unique pour 281 zones d’ombrage

Parallèlement au rapport d’expertise sur le vent, le 50Hertz Netzquartier a également mis en place une correction de l’ombrage (diagramme annuel de l’ombrage) avec une résolution pièce par pièce. Grâce à un modèle informatique du bâtiment et des constructions environnantes (Tour Total, Institut de médecine légale et sociale…), Warema a calculé l’évolution changeante de l’ombre. Selon la saison et la position du soleil, les bâtiments environnants projettent leur ombre sur les fenêtres du 50Hertz Netzquartier, ce qui, à cet instant, les dispense de protection solaire. Le bâtiment a été divisé en 281 zones d’ombrage traitées dans leur ensemble.

La protection solaire s’adapte en fonction des valeurs des mesures de la centrale climatique Warema climatronic® 3.0 KNX et de l’incidence de lumière calculée. Un seul capteur de mesure sur le toit permet à la protection solaire de se comporter face au soleil comme si chaque pièce était équipée d’un capteur.

Une protection solaire automatique pour une efficacité optimale

Le système pilote automatiquement l’apport d’ombre ou de lumière naturelle. En fonction de la position réelle du soleil, il fournit la meilleure exploitation possible de la lumière naturelle et garantit une protection optimale contre la chaleur. La protection solaire exclut l’incidence directe des rayons du soleil, mais laisse entrer dans la pièce la plus grande quantité de lumière diffuse possible. Le pilotage des lamelles propose cinq angles d’inclinaison  pour une protection optimale par rapport au soleil, permettant ainsi d’atteindre la classe d’efficacité énergétique A ou B selon les normes EN 15232 et VDI 3813, page 2. Grâce à des boutons de commande reliés aux équipements de la pièce, il est possible de manoeuvrer individuellement la protection solaire selon ses désirs.

Le premier bâtiment avec le label Diamant du DGNB

Le 50Hertz Netzquartier est le tout premier bâtiment au monde à avoir reçu le label Diamant du DGNB. Parallèlement à la construction durable, ce certificat récompense également la qualité du design et du patrimoine architectural. Cette distinction résulte d’une collaboration entre le DGNB e.V. et la BAK (Chambre fédérale des architectes) avec l’accompagnement professionnel du BDA (Confédération des architectes allemands). Elle n’est décernée qu’à des bâtiments terminés, qui ont déjà obtenu le certificat Or ou Platine du DGNB. Ils convainquent notamment par leur architecture exceptionnelle.


Pour plus d’informations : www.warema.fr

 

Abonnez-vous à nos newsletters !