Le Conseil d’Administration de Colas, réuni le 29 août 2017 sous la présidence d’Hervé Le Bouc, a examiné la situation semestrielle au 30 juin 2017 et les perspectives pour l’année en cours.

Rappel : saisonnalité de l’activité

Il convient de rappeler que les résultats semestriels ne sont pas représentatifs de ceux d’un exercice complet, puisque la plupart des activités se caractérisent par une forte saisonnalité.

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2017 est en hausse de 7 %

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2017 s’élève à 5,0 milliards d’euros, en hausse de 7% par rapport au chiffre d’affaires du 30 juin 2016 (+7% à périmètre et taux de change constants). Cette progression, enregistrée tant en France qu’à l’international, confirme la reprise d’activité constatée au premier trimestre 2017.

Routes

Au premier semestre, le chiffre d’affaires de l’activité routière s’élève à 4,0 milliards d’euros, en hausse de 8% par rapport à celui du 30 juin 2016 (+7% à périmètre et taux de change constants) :

le chiffre d’affaires en Métropole s’inscrit en hausse de 10% par rapport au premier semestre 2016. Toutes les filiales régionales contribuent à cette hausse qui traduit la reprise du marché après trois années consécutives de baisse ;

  • le chiffre d’affaires en Amérique du Nord est en retrait (-3% à périmètre et taux de change constants), avec un démarrage tardif des travaux du fait de conditions météorologiques défavorables ;
  • le chiffre d’affaires réalisé en Europe est en progression de 17% à taux de change constants. Alors que l’activité en Europe du Nord augmente de 9%, le chiffre d’affaires réalisé en Europe centrale enregistre une forte hausse de 34%, liée au redémarrage des programmes de travaux financés par l’Union européenne ;
  • dans le Reste du monde (international hors Europe et Amérique du Nord), le chiffre d’affaires est en hausse de 4% à périmètre et change constants. La progression est soutenue en Océanie (+13%), notamment en Australie.

Activités de Spécialités 

Le chiffre d’affaires des activités de Spécialités est en légère hausse de 2% (+5% à périmètre et taux de change constants). Cette hausse est concentrée sur les activités de Réseaux et d’Etanchéité, alors que l’activité Sécurité Signalisation reste stable et que l’activité Ferroviaire est en légère baisse.

Rentabilité

Au 30 juin 2017, le résultat opérationnel courant ressort à -136 millions d’euros, à comparer à -85 millions d’euros au 30 juin 2016, en baisse de 51 millions.

Cet écart s’explique principalement par :

  • le retard d’activité en Amérique du Nord ;
  • l’impact encore limité sur le résultat du redémarrage rapide de l’activité en Europe centrale ;
  • un marché ferroviaire français plus difficile pour Colas Rail, notamment sur l’activité de fret.

La quote-part du résultat des coentreprises et entités associées s’élève à 33 millions d’euros à comparer à 31 millions à fin juin 2016.

Le résultat de Colas à fin juin est traditionnellement négatif en raison de la saisonnalité de l’activité. Le résultat net part du Groupe à fin juin 2017 ressort à -88 millions d’euros, à comparer à -71 millions au 30 juin 2016.

Endettement financier net

L’endettement financier net au 30 juin 2017 s’élève à 570 millions d’euros. Il se compare à un endettement financier net de 316 millions d’euros à fin juin 2016. Son évolution par rapport au 31 décembre 2016 (trésorerie nette de 517 millions d’euros) traduit la saisonnalité habituelle de l’activité.

Carnet de commandes

Le carnet de commandes à fin juin 2017 se maintient à un niveau élevé et s’établit à 8,1 milliards d’euros, en hausse de 1% par rapport à fin juin 2016. Il est supérieur de 2% à taux de change constants. Le carnet en France métropolitaine est en augmentation de 9% alors que le carnet à l’international et outre-mer est en retrait de 3%.

Perspectives

Sur la base des données actuellement disponibles, le chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants devrait être en légère croissance par rapport à 2016.

En ce qui concerne le résultat, compte tenu de la bonne tenue de l’activité et des marges en France et en Europe centrale, et sous réserve des aléas climatiques habituels en Amérique du Nord, Colas devrait être en mesure de compenser au second semestre une partie significative de l’écart constaté à fin juin 2017 par rapport à fin juin 2016.

Tableaux récapitulatif : Colas résultat 1 er semestre 2017


Pour plus d’informations : www.colas.com

Abonnez-vous à nos newsletters !