Profitant de la baisse de fréquentation de ses lignes durant le week-end de l’Assomption, SNCF Réseau a réalisé des opérations de modernisation d’envergure sur tout le territoire francilien. Ce sont près de 7000 agents et une centaine d’entreprises partenaires qui se sont mobilisés tout l’été afin de réaliser des opérations de modernisation stratégiques pour le réseau francilien.

Quatre opérations hors norme ont été menées simultanément sur les secteurs de Saint-Denis/Aulnay-sous-bois (93), Gagny (93), Clamart (92) et Orly (94) durant le week-end du 15 août :

  • Travaux de ripage à Climart

    Entre Saint-Denis et Aulnay-sous-bois

Le tronçon Saint-Denis / Aulnay-sous-bois a été raccordé à la tour de contrôle ferroviaire de Saint-Denis, permettant aux lignes B Nord et K de bénéficier des technologies les plus modernes en matière d’exploitation.

  • Clamart, gare d’interconnexion du Grand Paris Express

À Clamart, c’est une structure de 7000 tonnes qui a été glissée sous les voies de la ligne N, préfigurant ainsi la nouvelle gare du Grand Paris Express « Fort d’Issy-Vanves-Clamart ».

  • Renouvellement des tabliers du pont ferroviaire de Gagny

Pour remplacer les tabliers du pont ferroviaire à 6 voies de Gagny (lignes E et P) datant de 1910, trois supers structures de 200 à 270 tonnes ont été acheminées puis grutées en place pendant les 3 nuits.

  • Rénovation des tabliers du pont rail de Gagny

    Création du pont rail des Vœux à Orly

À Orly, le pont ferroviaire dit « pont-rail des Vœux » a été ripé afin de permettre l’accès du futur Tram 9 à son site de maintenance et de remisage, sur le site des Vœux à Orly. L’ultime phase de ripage a consisté à faire glisser les deux ouvrages de 1330 et 1700 tonnes jusqu’à leur emplacement définitif sous les voies de la ligne C, afin de former un seul et même ouvrage.

Les travaux parallèles

Dans le même temps, les travaux d’extension du T4 vers Clichy et Montfermeil se poursuivent, ainsi que ceux du RER E vers l’Ouest avec notamment la création de la nouvelle gare du CNIT.
Des travaux de régénération de grande envergure continuent de se déployer au-delà du week-end du 15 août sur les lignes E et P ainsi que dans le nord parisien sur l’axe Paris-Lille de la gare du Nord à Saint-Denis où 8,5 km de rails auront été renouvelés d’ici fin août, et à Creil (60), terminus de la ligne D, où 28 aiguillages auront été remplacés d’ici fin 2017.

L’effort de modernisation est particulièrement sensible sur la ligne L dont l’infrastructure doit être adaptée à l’arrivée du nouveau matériel roulant en décembre 2017. 14 aiguillages sont par ailleurs remplacés à Paris Saint-Lazare, Achères et Saint-Nom la Bretèche cet été. Enfin, la création d’une quatrième voie de service en gare de Cergy-le-Haut (95) se poursuit pour une mise en service de la nouvelle voie fin 2018 : son achèvement permettra de fluidifier les circulations sur les lignes A et L.

À ces travaux exceptionnels s’ajoutent le renforcement annuel du tunnel intramuros de la ligne C ainsi que la mise en accessibilité de nos gares. Ce dernier programme se poursuit cet été avec près de 21 chantiers au total sur les lignes H, C, L et D.

Au total, ce sont près de 100 chantiers qui sont réalisés cet été par SNCF Réseau pour moderniser et développer le réseau ferroviaire francilien, pour un montant de 330 millions €.

La modernisation du réseau en Île de France

Sur les 3 700 km de voies que comprend l’Île-de-France, 30% sont appelées à être renouvelées dans les prochaines années.

Les transports du quotidien sont une priorité de SNCF en Île-de-France : depuis 2008, l’investissement aura ainsi été multiplié par 4 pour atteindre plus d’1,6 milliard € en 2017. Cela inclut la modernisation des lignes existantes ainsi que le développement de nouveaux projets et les opérations d’entretien. Ces chantiers mobilisent 10 000 personnes au quotidien, dont 7 000 agents SNCF.

Cette ambition ferroviaire se développe sur un réseau francilien complexe et atypique, puisqu’il conjugue densité et mixité des circulations. Les travaux doivent ainsi se glisser au mieux entre les circulations du quotidien, en journée la semaine, et les circulations des grandes lignes et du fret qui occupent les plages de nuit et du week-end. Cela est rendu possible grâce à la massification des travaux dans les périodes les moins circulées, ainsi qu’au travail d’orfèvre réalisé par les experts des circulations de SNCF.

Retrouvez toutes les informations sur les travaux et les projets franciliens sur : lereseauavanceidf.sncf-reseau.fr et sur Twitter @SNCFReseau #LeRéseauAvanceIDF


Pour plus d’informations : www.reseau.sncf.fr

Abonnez-vous à nos newsletters !