Dans l’annonce des résultats Suez met en avant une légère progression des résultats opérationnels, avec un résultat net semestriel qui tient compte des charges du plan de transformations. D’après le groupe, les résultats sur l’objectif annuels sont confirmés, avec en plus une finalisation de l’acquisition de GE Water d’ici la fin du 3ème trimestre de cette année.

 

Résultats du 1er semestre 2017 

  • Chiffre d’affaires : 7 526m€, en croissance organique de +0,9%
  • EBIT: 594m€, en croissance organique de +1,4%
  • Dette financière nette : 6 942m€ ; ratio de dette financière nette / EBITDA de 2,6x

A l’issue du Conseil d’Administration, réuni le 26 juillet 2017, qui a approuvé les résultats du premier semestre 2017, Jean-Louis Chaussade, Directeur Général, a déclaré :

« Avec une croissance organique de +0,9% du chiffre d’affaires et de +1,4% de l’EBIT au cours du premier semestre 2017, le Groupe est en ligne avec ses objectifs annuels. Les tendances encourageantes relevées dans la division Recyclage & Valorisation Europe depuis le premier trimestre se confirment. En outre, SUEZ poursuit l’accélération de sa transformation ambitieuse, dont le plein effet sera effectif en 2018.

SUEZ a par ailleurs franchi une nouvelle étape importante de son développement, en signant un accord avec General Electric en vue d’acquérir GE Water. Par cette transaction, SUEZ concrétise son leadership mondial dans les services de l’eau industrielle, et renforce son positionnement de groupe intégré de services.

L’opération permet simultanément à SUEZ d’asseoir sa présence hors d’Europe, notamment aux USA. Sa finalisation est prévue d’ici la fin du troisième trimestre 2017. Nos équipes sont pleinement mobilisées pour réussir l’intégration et réaliser les synergies attendues. Nous vous exposerons la stratégie du Groupe sur ces marchés et vous détaillerons les activités de SUEZ Water Technologies & Solutions, dénomination de notre nouvelle entité, lors d’une réunion d’information spécifique au cours du quatrième trimestre 2017. »

Résultats semestriels de 2017 : Chiffre d’affaires

Le Groupe affiche au 30 juin 2017 un chiffre d’affaires de 7 526m€ en croissance de +1,0% (+71m€) par rapport au 30 juin 2016, qui se décompose en :

  • Variation organique de +0,9% (+64m€) :
    • Eau Europe : +0,8% (+17m€)
    • Recyclage & Valorisation Europe : +2,7% (+81m€)
    • International : -0,3% (-5m€)
  • Variation de périmètre de -0,3% (-23m€), reflétant le solde de l’impact du programme de rotation d’actifs mis en place en 2016, et de la première consolidation de PerthWaste, ainsi que la prise de contrôle de l’ensemble des activités du groupe en Chine.
  • Impact de change de +0,4% (+29m€), du fait de la dépréciation de l’euro face au dollar australien (+29m€), au peso chilien (+27m€), et au dollar américain (+16m€), en partie compensée par l’appréciation de l’euro face à la livre sterling (-52m€).

Performance opérationnelle

L’EBITDA s’élève à 1 268m€ au 30 juin 2017, quasi stable par rapport à 2016 (-0,2% en variation brute et +0,2% en variation organique).

L’EBIT atteint 594m€, contre 598m€ en 2016, soit une décroissance brute de 0,6% et une progression organique de +1,4%. La division Recyclage & Valorisation Europe est en croissance organique de +7,7%, qui s’explique notamment par l’effet de la hausse des prix de certaines matières premières. L’Eau Europe est en repli organique de 4,2%, conséquence de l’impact négatif de l’inertie tarifaire induite par un contexte faiblement inflationniste en Europe, et ce, en dépit de volumes mieux orientés que la tendance à moyen-terme. La division

International affiche une progression de +3,5% à change et périmètre constants, grâce notamment à la hausse des volumes dans toutes nos géographies.

Pour rappel, l’EBITDA et l’EBIT avaient bénéficié au deuxième trimestre 2016, d’une reprise de provision pour risque liée à la réévaluation en 2015 des titres Chongqing Water Group dans le cadre de la création de Derun

Environnement à hauteur de 36m€ ; cette reprise de provision était traitée en effet périmètre.

Au premier semestre 2017, le programme Compass de réduction des coûts atteint 81m€ qui proviennent essentiellement de l’optimisation de la performance opérationnelle, d’économies supplémentaires sur les achats et de la réduction des frais généraux.

Le Résultat des Activités Opérationnelles y compris quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence, quant à lui, atteint 488m€ contre 525m€, en baisse de 6,9%. Il inclut notamment -86m€ de coûts de restructuration, dont ceux liés à la mise en place du plan de transformation en France.

Résultat net

Le résultat financier s’établit à -217m€ au premier semestre 2017, contre -209m€ en juin 2016. Le coût moyen de la dette nette au 30 juin 2017 est de 4,03% contre 3,78% un an auparavant. Cette hausse s’explique exclusivement par le coût de portage de la dette émise en anticipation de la réalisation de l’acquisition de GE Water.

Le résultat net part du Groupe s’élève à 45m€. Il était de 174m€ au premier semestre 2016, dont 36m€ de reprise de provision pour risque liée à la réévaluation des titres Chongqing Water Group.

La différence résulte d’une hausse des impôts et des coûts de restructuration liés à l’accélération de la transformation du Groupe, comme décrits ci-dessus.

En outre, le montant des intérêts minoritaires augmente en raison de la progression du résultat des activités du Groupe au Chili et de la mise en place de la nouvelle structure de nos activités en Chine dans le cadre d’une association 58/42% entre SUEZ et New World.

Cash Flow libre et bilan

Le Cash-Flow Libre s’établit à +191m€ au premier semestre 2017, en hausse par rapport à 2016.

Les investissements nets s’élèvent à 334m€ en 2017 contre 623m€ en 2016. Ils incluent des cessions nettes pour 153m€, qui comprend la vente immobilière de Torre Agbar en Espagne.

La dette financière nette s’établit à 6 942m€ au 30 juin 2017. La baisse de 1 100m€ par rapport à fin

décembre 2016 s’explique principalement par l’augmentation de capital (750m€) et l’émission de la dette super-subordonnée (600m€) dans le cadre du financement de l’acquisition de GE Water. Le ratio dette nette sur EBITDA ressort à 2,6 fois.

L’agence de notation financière Moody’s a réitéré en mai 2017 le rating A3 avec perspective stable attribué à SUEZ.

Avec le déploiement d’un plan de transformation ambitieux et hors effets de l’acquisition de GE Water, Suez confirme ses objectifs pour 2017 :

  • Légère croissance organique du chiffre d’affaires et de l’EBIT
  • Cash-flow libre : environ 1 milliard d’euros
  • Dette financière nette / EBITDA environ 3,0x
  • Poursuite d’une politique de dividende attractive : ≥ 0,65€ par action au titre des résultats 2017

Les chiffres détaillés par secteurs, avec tableaux récapitulatifs : Résultats Suez S1 2017


Pour plus d’informations : www.suez.com

Abonnez-vous à nos newsletters !