Ces projets inédits dessinés par Stéphanie Coutas, fondatrice de SC Édition, rejoignent le répertoire de Tai Ping Galerie qui regroupe les créations originales de décorateurs, designers et artistes créées pour la maison hong-kongaise.

 

 

Une collaboration qui, comme toujours pour Tai Ping, est synonyme de valeurs communes. « Je me suis toujours sentie proche de l’histoire de cette maison avec laquelle je partage, en plus de notre attirance pour les savoir-faire d’exception, une culture internationale » souligne l’architecte d’intérieur et décoratrice française qui a été élevée à Hong-Kong.

Aussi spectaculaire qu’audacieux, le premier projet propose une approche inédite de la décoration des grands espaces, notamment pour les salons d’apparat. « L’idée d’origine était de dessiner deux tapis différents qui puissent se répondre, dialoguer… » Explique Stéphanie Coutas.

Un jeu de miroirs sophistiqué sur le thème du masculin et du féminin, dont les antagonismes sont sublimés par des techniques emblématiques du savoir faire inégalé de Tai Ping… « Je trouvais intéressant d’avoir la possibilité d’exprimer dans une même pièce l’idée d’harmonie et de dualité », ajoute la créatrice.

En effet, si le versant féminin, Aphrodite, exprime l’idée d’un corset grâce à un travail d’exception remarquable à effet de broderie, le versant masculin, Arès, évoque plutôt une imagerie subtilement guerrière à travers la représentation d’un bouclier dévoré. Des modèles aux dimensions sensiblement identiques, respectivement 550 x 645 cm et 550 x 740 cm, proposés en laine, soie délicate et glosilk – une nouvelle fibre innovante, substitut à la soie – pour le premier, et en laine et soie délicate pour le second.

Intitulé Versailles, le second projet imaginé par Stéphanie Coutas propose quant à lui une réinterprétation contemporaine de l’un des sujets néoclassiques par excellence, les jardins à la française. Un tapis au dessin intemporel revisité, disponible sur mesure dans les qualités de laine, de soie ou de fibre outdoor, Field, permettant ainsi d’orner aussi bien des salons d’extérieur que des salles de bain et spa. « C’est un plaisir de travailler avec une maison qui possède cette culture extraordinaire du fait main pour mes projets d’exception », conclut Stéphanie Coutas.


Pour plus d’informations : www.stephaniecoutas.com  – www.houseoftaiping.com   Crédits photos : Stephanie Coutas et H

Abonnez-vous à nos newsletters !