Mardi 4 juillet 2017 s’est déroulée la conférence de presse d’Ingerop à l’Accorhôtel Aréna de Paris où BTP Gallery a été invité à participer. Cette conférence a été animée par Monsieur Yves Metz, président d’Ingerop.

 

 

Jusqu’au choix de la salle de conférence de presse, Ingerop marque des ambitions certaines, grands acteurs du changement de dimension entre l’ancien Bercy et le nouveau Accorhôtel Aréna, Ingerop ne cache pas son ouverture de perspective quant à la possibilité que la France accueille les Jeux Olympiques de 2024 et dont l’enceinte sportive parisienne accueillera possiblement des sports comme le basket ball, le judo ou la lutte… en cas de victoire lors du dernier conseil du CIO en septembre 2017.

Cette entreprise dont l’ingénierie est son cœur de marché, en passant par l’aide à la construction, la conception et la supervision de travaux.  Avec près de 1700 collaborateurs et 51 implantations (26 en France dont une par grande région et 25 à l’international dans de nombreux pays différents).

 

Sa présence à l’internationale dans les plus grand continent : en Asie principalement en Arabie Saoudite et au Japon, en Amérique du Sud au Chili, Pérou et Colombie, en Afrique notamment en Afrique du Sud et bien évidemment en Europe. Comme peut le dire Yves Metz président d’Ingerop : « dans ces différents pays nous faisons beaucoup d’études pour nous adapter en fonction des règles et des lois dans chaque pays », c’est une notion d’adaptation que le président à mise en avant dans cette intervention.

Les 4 grands domaines d’activités d’Ingerop

La ville et la mobilité  – 55% des activités : ce domaine comprend le transport et les infrastructures, Ingerop participe dans ce secteur à tout ce qui est urbain, fluvial ou autoroutier. L’autoroute de Montpellier l’A9 est un des projets terminé en 2016 par Ingerop.

Le bâtiment – 25% des activités : ce domaine concerne des actions d’accompagnements d’architecte lors des projets de ceux-ci, des projets tels que la Canopée des Halles de Paris ou le Centre de recherche EDF sont des infrastructures où Ingerop est intervenu.

L’énergie et l’industrie – 20% des activités : ici il s’agit pour Ingerop d’accompagner dans la construction et l’optimisation des centrales nucléaires afin d’améliorer au mieux la gestion environnemental de ces lieux.

L’eau – 5% des activités : ce n’est pas un secteur phare d’Ingerop cependant il reste présent lors de la réalisation en ingénierie ou lors d’expertise pour des barrages comme celui en Afrique du Sud (…)

 

Les chiffres de 2016

Dans une volonté d’évolution, Ingerop cherche des défis nouveaux toujours en quête d’innovation, en tenant ni compte des montants des contrats, ni de la zone géographique, cette entreprise étant présente sur les différents continent.

Les enjeux locaux

« Notre organisation territoriale, associant pôles de référence et proximité, permet au groupe Ingerop d’apporter une réponse appropriée au plus près des décideurs locaux et de les accompagner sur le long terme. » Yves Metz

Les enjeux internationaux

« Une croissance maîtrisée sur les 4 continents où de fortes synergies sont déployées au service de nos clients. Dans la continuité de l’année 2015, marquée par deux acquisitions phares au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, 2016 aura permis de poursuivre l’intégration des 2 sociétés et d’en développer le potentiel sur les 4 continents occupés par Ingerop. » Yves Metz

Les perspectives de 2017

  • Une croissance organique et externe maîtrisée
  • Un niveau d’embauche élevé pour renouveler les talents et se développer à l’international, près de 150-200 personnes embauchées par Ingerop chaque année.
  • Une dimension humaine renforcée avec la recherche d’une osmose intergénérationnelle,
  • La transition numérique au cœur du développement d’Ingerop avec aussi le soutien d’éventuelles Start Up qui pourraient améliorer le numérique ou les logiciels…
  • L’évolution de leurs prestations vers l’optimisation des infrastructures et bâtiments existants

Les objectifs généraux d’Ingerop

  • Augmenté à 25% de part de marché à l’internationale d’ici 2020 (aujourd’hui 22%), avec une implantation dans de nouveaux pays ou un renforcement dans d’autres.
  • Des expertises complémentaires en France
  • Décroché des contrats intéressant et novateur comme la ligne à grande vitesse au Royaume Uni où Ingerop a déposé un appel d’offre avec Bouygues.
  • Dans le monde développé les villes comme les services de transport, et l’urbanisme de certaines villes.
  • Garder une position de leader sur les activités porteuses en France comme les grandes infrastructures, le marché privé et l’avancement de la ligne Lyon-Turin

Note de la rédaction : nous développerons dans un article prochain les projets réalisés en 2016 par Ingerop et les techniques utilisées comme le BIM et le CIM utilisées par cette entreprise.

Jonathan Stocker – BTP Gallery

Abonnez-vous à nos newsletters !