La société Haas & Haas GmbH voit l’avenir dans une combinaison de valeurs traditionnelles et de technologies modernes : pour réussir dans l’avenir, les investissements dans les processus innovants sont importants pour les PME.

« Nous nous considérons comme une entreprise de construction axée sur les services qui, en plus de professionnels qualifiés et d’équipements techniques modernes, s’appuie également sur le plan numérique sur un cours novateur », répond le directeur Jan Haas lorsque on lui demande comment son entreprise se positionne. L’entreprise familiale de Lichtenau sur le Rhin supérieur a été fondée en 1980 par Robert Haas et compte depuis plus de 50 employés. Le fils Jan Haas travaille dans l’entreprise, depuis 2012, comme directeur supplémentaire. Jan Haas a reconnu depuis longtemps le potentiel de la numérisation pour son entreprise : « Pour également réussir à garder nos nombreux bons collaborateurs performants dans le futur, nous devons rester compétitifs et rationaliser les processus de travail avec des solutions numériques » explique-t-il. Car même si le secteur du bâtiment se montre toujours critique face à la transformation numérique, la numérisation touche désormais tous les secteurs économiques et une grande partie de la chaîne logistique.

Bénéficier de la numérisation

Depuis 2015, la société Haas+Haas GmbH travaille avec le logiciel de coffrage PPL de PASCHAL/planitec. Pour la création de plans de coffrage, des tracés peuvent être saisis ou des plans existants peuvent être importés dans le logiciel PPL. Puis, le programme crée automatiquement une solution de coffrage comme modèle 3D. Les coupes et les vues de toutes les surfaces murales peuvent être produites à l’échelle de représentation souhaitée.

À côté du plan de coffrage, le logiciel génère automatiquement une liste de matériel correspondante avec l’ensemble des éléments de coffrage, les quantités nécessaires et tous les accessoires requis. De plus, le module « Warehouse » disponible dans PPL 11.0 permet à l’utilisateur d’interroger de façon dynamique le matériel présent en stock. En d’autres termes, il enregistre et le stock en cours ainsi que tous les mouvements de stock. Si par exemple du matériel est remis en stock pendant la durée du projet, les plans de coffrage peuvent être automatiquement adaptés au matériel de coffrage actuellement disponible.

Le BIM est également important pour les PME

Dans le bâtiment, la numérisation a trouvé un nom concret avec BIM (Building Information Modeling). À l’avenir, l’objectif du BIM est d’assurer le transfert continu de modèles de données de structures via des interfaces logicielles (IFC) entre tous les corps de métiers intervenant dans le projet, et de prévoir l’ensemble du cycle de vie d’un bâtiment.

Le jeune directeur en est sûr : « La transformation numérique des entreprises moyennes du bâtiment peut fonctionner uniquement si des terminaux mobiles deviennent la norme sur le chantier. » Il envisage, par exemple, avec l’introduction de tablettes solides et du PPL 11.0 compatible BIM, de transmettre les futurs plans de coffrage et modèles 3D directement au contremaître sur le chantier.


Pour plus d’informations :  www.paschal.de

Abonnez-vous à nos newsletters !