Chabanne et  Partenaires a réalisé «Scène 55», le Pôle Culturel de Mougins. Sculpture urbaine simple et épurée, tel un signal culturel en entrée de ville, Scène 55 a ouvert ses portes pour une première représentation le 10 mars.

D’un point de vue environnemental, l’équipement s’inscrit dans le cadre du programme régional « Agir pour l’énergie » et comprend un puits provençal hydraulique, une pompe à chaleur aérothermique, et la récupération des eaux de pluie. Le Pôle Culturel a également obtenu le label Bâtiment Durable Méditerranéen Argent.

Les espaces du Pôle Culturel

  • Une salle de spectacle de 590 places assises et 1200 places debout avec gradins rétractables, régie, loges individuelles et collectives, salle de travail et locaux de rangement,
  • Une école de musique comprenant 4 studios de cours individuels, un studio de groupe, 4 studios de musique amplifiée, une régie, 2 salles de cours, une salle d’éveil musical, un espace administratif,
  • Un espace fédérateur lié à un patio central rassemblant un espace d’exposition de 200m²,
  • L’accueil, les vestiaires, un office traiteur, un espace bar cafétéria et distributeur,
  • Des ateliers de pratiques artistiques regroupant 4 ateliers et leurs rangements.

Parti pris architectural

Une sculpture expressive

Une composition simple et épurée est créée par l’assemblage de plusieurs volumes autour du patio central « en creux ». Un volume rectangulaire et essentiel contient les deux niveaux superposés du centre culturel. L’axe oblique oriente ce volume construit et le patio central.

Quatre volumes ascendants avec toiture en pente, en retrait ou en saillie dynamisent la composition suivant l’orientation du volume principal.

Une expression rythmée de la diversité artistique

Une façade brise soleil symbolise le rythme et la mélodie. Une résille métallique composée de panneaux laqués et perforés s’inspire de la décomposition chrono photographique d’un danseur en mouvement, de la vibration variable des cordes d’un instrument. L’ondulation sensible qui apparaît par la perforation variable est reprise dans la découpe inférieure. C’est donc également un rideau de scène qui se soulève pour montrer l’entrée et suggérer les activités intérieures. Des percements de trois tailles animent les façades, et accompagnent ce mouvement d’ensemble. Leur disposition aléatoire en hauteur évoque une partition musicale.

Une mise en lumière dynamique

La mise en lumière du bâtiment est un élément essentiel, qui participe pleinement de la bonne appréciation du projet. Un éclairage simple, mettant en valeur les formes et ouvertures du bâtiment, accompagne les parcours piéton.

Quelques chiffres sur « Studio 55 »


Pour plus d’informations : www.chabanne-architecte.fr (images copyright Chabanne + Partenaires)

Abonnez-vous à nos newsletters !